Le lo-fi façon parisienne, prochinement à la Méca